D.Coralie

D.Coralie

 Publication /Jeudi 16 mars 2017 14h45

Une fusillade s'est produite jeudi dans un lycée à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, faisant plusieurs blessés. Selon les dernières informations, un élèves à tiré sur le proviseur du lycée Tocqueville.

Une fusillade a retenti ce jeudi dans le lycée Alexis de Tocqueville de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, faisant deux blessés, On évoque l'intrusion d'une personne dans l'enceinte du lycée Tocqueville.

Selon les premières informations fournies par la police, un homme en possession de plusieurs armes aurait tiré sur le proviseur du lycée,  précisant qu'une personne avait été interpellée.

Suite à l’incident, la protection civile des Alpes-Maritimes recommande aux habitants de la ville de rester chez eux.

Suite à l'incident, les élèves ont été évacués par mesure de sécurité.

Une cellule de crise a été mise en place et un Plan particulier de mise en surêté face aux risques majeurs a été déclenché, a annoncé le recteur de Nice Emmanuel Ethis sur son compte Twitter. 

mardi, 14 mars 2017 22:31

Manuel Valls lâche Benoît Hamon

hamon

L'ex-Premier ministre Manuel Valls, éliminé à la primaire de la gauche, ne souhaite pas parrainer Benoît Hamon, sans dire s'il se ralliera à Emmanuel Macron.

Devant ses soutiens, Manuel Valls a critiqué mardi la "dérive" de la campagne de Benoît Hamon. Le candidat socialiste a, lui, dénoncé une "trahison" de la part de l'ancien Premier ministre.

Réaction de Benoît Hamon..

 

 

Benoît Hamon dispose déjà des 500 signatures nécessaires pour se présenter (1.717 parrainages le 14 mars).

mardi, 14 mars 2017 18:45

Décès d’un ouvrier autoroutier

patrouille autoroute

 

La Sanef explique dans un communiqué que la victime, un homme de 51 ans habitant Arras, est morte dans  un accident impliquant un poids lourd immatriculé en Grande-Bretagne et un fourgon Sanef . L’ouvrier était en train de disposer des plots sur la chaussée, au niveau de l’échangeur A1/A26, dans le sens Lille vers Paris.

Communiqué Sanef

Mardi 15 mars , sur l’autoroute A1 dans le sens Lille vers Paris au niveau de l’échangeur A1/A26, un accident impliquant un poids-lourds et un fourgon Sanef a coûté la vie à l’un de nos collègues, ouvrier autoroutier au centre d’Arras. Actuellement, les salariés qui l’accompagnaient ont été conduits par les pompiers à l’hôpital pour une assistance psychologique. L’ensemble de l’entreprise exprime sa grande émotion et son immense tristesse, et apporte tout son soutien à la famille du défunt. La direction se rend sur place afin d’apporter son soutien aux équipes du centre d’entretien d’Arras. Une cellule psychologique est ouverte pour apporter une aide au personnel du groupe dans ce moment très douloureux.

Les équipes d’intervention du groupe Sanef veillent 24/24h à la sécurité des clients de l’autoroute. C’est dans le cadre de cette mission que notre collègue a perdu la vie. Nous ne pouvons que rappeler l’absolue nécessité d’être vigilant aux abords des zones d’intervention.

Nos équipes veillent sur votre sécurité, veillez sur eux.

pompiers

Creil: Un entrepôt de produits alimentaires a été la proie flammes.

Dimanche, rue Gérard-de-Nerval sur le Plateau de Creil vers deux heures du matin,  dans un magasin alimentaire,  situé au premier étage d’un batiment abritant plusieurs autres magazins, que le feu s’est déclenché.Le toit du magasin en feu c'est effondré. Plusieurs commerces du rez-de-chaussée  ont été inondés. Les sapeurs-pompiers ont rapidement maÎtrisé l'incendie .Les causes de l’incendie ne sont pas encore déterminer . 

republicain

Continuer avec Fillon ? Le camp Sarkozy au bord de la rupture:

Sortant d'une réunion autour de l'ancien chef de l'Etat lundi matin, plusieurs parlementaires ont laissé paraître de profonds désaccords.

Sortant d'une réunion autour de l'ancien chef de l'Etat lundi matin, plusieurs parlementaires ont laissé paraître de profonds désaccords. Après le renoncement définitif d’Alain Juppé, Nicolas Sarkozy a réuni ce lundi sa garde rapprochée. L’ancien chef de l’Etat, qui se considère toujours comme le père spirituel de sa famille politique, entendait débattre avec ses disciples d’une stratégie de sortie de crise. Mais loin de clarifier les choses, ce rendez-vous aura contribué à en rajouter dans l’extrême confusion qui règne à droite.

 En début d’après-midi, l’AFP résumait ainsi les conclusions de cette réunion, telles qu’elles lui étaient rapportées par «plusieurs participants» : «Les élus sarkozystes, réunis autour de l’ex-chef de l’Etat, demandent à François Fillon de prendre ses responsabilités et de choisir lui-même un successeur.» Quelques minutes plus tard, Libération était alerté par d’autres «participants» qui tenaient un tout autre discours, qualifiant «d’intox» le compte-rendu de leur collègue....Lire la suite

 source Liberation

mercredi, 22 février 2017 18:29

Emmanuelle Cosse dans l’Oise

Emmanuelle Cosse1 1024x994

Emmanuelle Cosse dans l’Oise   ce mercredi 22 février 2017

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, Visite un logement accompagné par le Réseau Éco Habitat pour réaliser des travaux d’amélioration énergétique et bénéficier du programme « Habiter Mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) à Coudun

Echanges avec les bénévoles et les partenaires du Réseau Eco Habitat sur la précarité énergétique et l’accompagnement de sa résorption par la réhabilitation des logements - mairie de Margny-les-Compiègne

vendredi, 17 février 2017 17:53

Senlis: Bientôt plus de service réanimation

senlis HOPITAL

GH DU SUD DE L'OISE: SEPT MÉDECINS OPPOSÉS À LA RÉORGANISATION DE LA RÉANIMATION PRÉSENTENT LEUR DÉMISSION

Sept médecins anesthésistes-réanimateurs du site de Senlis du groupe hospitalier public du Sud de l'Oise (GHPSO), opposés au regroupement de la réanimation sur le site de Creil, ont présenté jeudi leur démission au directeur de l'établissement, Didier Saada, dans un courrier dont APMnews a eu copie.

Actuellement, le site de Senlis dispose de 6 lits de réanimation et 2 de surveillance continue et celui de Creil (situé à 13 kilomètres) de 12 lits de réanimation et 6 de surveillance continue, a précisé mardi Didier Saada à APMnews.

Il est prévu de ne laisser que de la surveillance continue à Senlis en y créant une nouvelle unité de 8 lits à partir du 1er mars.

Sur le site de Creil, les capacités de réanimation seront augmentées à 15 lits, à moyens médicaux constants, et celles de surveillance continue maintenues à 6 lits, même si de façon provisoire, pendant les travaux, elles seront réduites à 3.

Ces travaux d'extension et de requalification, estimés à 400.000 € par la direction, vont être "immédiatement" lancés et dureront "environ un an, en raison de l'obligation de désamiantage", est-il indiqué dans un dossier de presse. A terme, le GHPSO, issu de la fusion des hôpitaux de Creil et Senlis en 2012, disposera de 29 lits de soins critiques (contre 26 aujourd'hui), se répartissant en 8 lits à Senlis et 21 à Creil.

A Senlis, le nombre de réanimateurs, fixé à 3, ne changera pas en journée, a préciséLa suite

source SFMU

drogue

ce mardi matin, dans le quartier Lefébure à Chantilly interpellation pour trafic de drogue de Cinq individus et un sixième à la tête du réseau,arrêté sur le plateau de Creil . Les individus, d’une vingtaine d’années, sont tous connus  pour des faits divers,selon les forces de l’ordre.

 

ATTENTAT RUSSIE

 Au moins 10 personnes sont mortes et 47 ont été blessées dans une explosion survenue ce lundi après-midi dans le métro de Saint-Pétersbourg. Le fonctionnement du métro a été suspendu.

Une explosion s'est produite ce lundi après-midi dans le métro de Saint-Pétersbourg, faisant au moins 10 morts et près d'une cinquantaine de blessés, selon un dernier bilan annoncé par le ministère russe de la Santé. Selon les premières informations, la déflagration a retenti vers 14h40 (11h40 GMT) entre les stations Sennaïa Plochtchad et Tekhnologuitcheski Institout.

Toutes les stations de métro ont été fermées, les secours ont été dépêchés sur les lieux, et les passagers ont été évacués. Selon la direction du métro, un engin explosif rempli de shrapnels a été utilisé.

Des ambulances et des véhicules de pompiers ont afflué aux abords de la station Sennaïa Plochtchad, survolée par un hélicoptère. … La suite

source:sputniknews.com

missilles

Les Etats-Unis ont frappé la base aérienne de Shayrat, en réponse à l’attaque chimique présumée attribuée au régime de Bachar al-Assad, selon des responsables américains

Les missiles ont été tirés depuis des destroyers de l’U.S. navy dans l’est de la méditerranée. Touchant plusieurs cibles.

 La frappe américaine sur la base aérienne de l’armée syrienne a provoqué des « pertes », a rapporté une source militaire syrienne, sans préciser s’il s’agissait de pertes humaines ou matérielles.

Le président Donald Trump a affirmé que ces opérations étaient «dans l’intérêt vital de la sécurité nationale» des États-Unis.

L’opposition syrienne s’est quant à elle félicitée de la frappe américaine et a appelé “Washington à neutraliser la capacité de Bachar al-Assad à mener des raids”.

Page 1 sur 3

Please publish modules in offcanvas position.